skip to Main ContentJe dépose
une question

Référendum Courneuvien 2022

Du 9 au 15 octobre, les habitant-e-s seront invités à participer au deuxième référendum courneuvien. Nouveauté cette année : les questions ont été soumises des Courneuvien-ne-s.

Au programme de cette deuxième édition, trois questions :

  • Êtes-vous favorable à l’installation de stations « Vélib’ » à La Courneuve ?

Le Vélib’ est présent dans 56 communes de la Métropole du Grand Paris. Il représente un moyen de se déplacer pratique, pour se rendre à une gare ou dans une ville voisine, à moindre coût et sans polluer. Mais le Vélib’ représente un coût (10 000 € par an et par station pour l’installation et l’entretien) pour la collectivité ; les stations prennent de la place dans les rues, au détriment du stationnement ou des trottoirs ; et faire du vélo n’est pas accessible toutes et à tous. Plusieurs villes du département ont accès au Vélib’ de longue date : Saint-Denis, Aubervilliers, mais aussi Bondy et Aulnay. La Courneuve n’y a-t-elle pas droit ? Que décidons-nous ?

  • Êtes-vous favorable à ce que la municipalité s’engage à proposer une mutuelle de santé plus accessible ?

Dans notre société, l’accès aux soins médicaux n’est pas le même pour toutes et tous. Pourtant, c’est un droit ; et chacun devrait pouvoir bénéficier d’une offre complète de santé. Combien sommes-nous à avoir déjà renoncé à nous faire soigner faute de remboursement suffisant ? Plusieurs villes ont accompagné la mise en place d’une complémentaire de santé abordable qui garantit une meilleure couverture. Sous quelles conditions ? Pour qui ? Et combien cela coûte-t-il à la collectivité ? Si la santé est un bien commun, est-ce aux Courneuvien-ne-s d’agir collectivement pour que l’accès aux soins soit une réalité pour toutes et tous ? Que décidons-nous ?

  • Faut-il que la municipalité prenne des initiatives fortes, voire contraignantes, pour assumer une utilisation des espaces publics et équipements sportifs de proximité pour toutes et tous ?

La Courneuve porte des valeurs d’égalité, de partage, de respect de l’autre. Pourtant, aujourd’hui, certains espaces publics et équipements sportifs de proximité sont monopolisés par certains publics, ce qui décourage leur usage par d’autres : « les plus forts » occupent le terrain. Comment agir sur ces rapports de domination ? Faut-il réglementer les usages, la fréquentation, pour favoriser la place des femmes dans l’espace public et permettre les mixités ? Que décidons-nous ?

Les Mardis du référendum

Pour mieux s’informer et se forger sa propre opinion, trois débats thématiques sont prévus à la Maison de la Citoyenneté/James-Marson :

  • Le 20 septembre à 18h30 pour évoquer la question du Vélib’
  • Le 27 septembre à 18h30 pour la question de la mutuelle
  • Le 4 octobre à 18h30 pour l’accès à tou-te-s à l’espace public

OÙ VOTER ?

Dimanche 9 octobre de 9h à 13h dans mon bureau de vote, près de chez vous.

À partir du lundi 10 octobre, le vote se déroulera dans les équipements publics aux horaires d’ouvertures habituels :

  • Mécano,
  • Maison de la Citoyenneté James-Marson,
  • les deux Maisons pour Tous,
  • Boutique de quartier Houdremont,
  • Boutique de Quartier des Quatre-Routes.

Mais aussi en bas de chez vous : un bureau de vote itinérant sillonnera les quartiers ou en ligne sur cette page.

Pour voter, il suffira de vous munir d’un justificatif d’identité.

 

___

Le choix des questions…

Urne référendum

La municipalité s’est engagée à organiser une votation citoyenne chaque année afin de vous associer à la décision sur de grandes questions touchant votre vie quotidienne.

Le premier référendum courneuvien a eu lieu fin 2021 et le prochain se déroulera du dimanche 16 octobre au samedi 22 octobre 2022. Afin de vous associer dès à présent, il a été décidé que vous pourrez contribuer à choisir les questions qui vous seront posées. C’est pourquoi, du vendredi 18 février au jeudi 31 mars 2022, si vous avez plus de 16 ans, vous pourrez déposer dans des boîtes disposées à cet effet dans toute la ville les idées de thématiques et de questions qui vous tiennent à cœur. À vous la parole !

Un référendum est un procédé par lequel une autorité politique consulte les citoyen-ne-s d’une collectivité donnée sur une proposition.

Son issue doit permettre de dégager un choix donnant lieu à la mise en œuvre d’une action concrète. Dans le cas du Référendum Courneuvien, l’autorité politique est la municipalité de La Courneuve et les citoyen-ne-s sont ses habitant-e-s. Le plus souvent dans un référendum, les citoyen-ne-s doivent répondre par « oui » ou par « non » à une question.

Les termes des questions sont définis par l’autorité politique mais, dans le cas présent, la municipalité a décidé d’associer les habitant-e-s à leur définition. Un référendum se distingue des élections lors desquelles les habitant-e-s ne répondent pas à une question posée par l’autorité politique mais désignent l’autorité politique elle-même.

Ainsi, lors des élections municipales de 2020, les Courneuvien-ne-s ont élu le conseil municipal qui a lui-même désigné le maire.

POURQUOI ORGANISER UN RÉFÉRENDUM ?

Afin de renforcer la démocratie et l’exercice de la citoyenneté, la municipalité a choisi d’organiser chaque année un référendum. Cette votation doit permettre aux Courneuvien.ne.s d’exercer leur pouvoir de décider des politiques publiques à mettre en œuvre à La Courneuve, et ce dans le respect des valeurs du programme municipal. Comme indiqué dans celui-ci, dès que le nombre de 4000 votant.e.s sera atteint, le référendum s’imposera au Conseil municipal.

C’EST QUOI UNE QUESTION DE RÉFÉRENDUM ?

L’issue du référendum doit permettre de dégager un choix donnant lieu à la mise en œuvre d’une action concrète. La question soumise au référendum doit donc offrir aux votants l’opportunité de trancher entre deux choix clairs et radicalement différents. Pour cela, les habitant.e.s répondent à une question qui doit être fermée. Les réponses peuvent être sous la forme « oui » / « non » ou proposer plusieurs alternatives.

QUI PEUT DÉPOSER UNE QUESTION ?

Tout collectif ou personne domicilié à La Courneuve, quelle que soit la nationalité, âgé d’au moins 16 ans peut proposer une ou plusieurs questions.

QUEL CADRE ?

  • La question doit entrer dans le champ des compétences de la ville, c’est-à-dire les domaines pour lesquels la ville peut intervenir. Exemples de compétences de la commune : logement, action sociale, urbanisme, environnement, aménagement du territoire, développement économique, culture, sport, tourisme.
  • La question doit être d’intérêt général, c’est-à-dire qu’elle doit profiter à l’ensemble des habitant.e.s et ne pas accorder un avantage à certain.e.s. Elle doit donc respecter le principe de non-lucrativité, c’est-à-dire que le résultat ne doit pas permettre d’enrichir une ou plusieurs personnes.
  • La question doit respecter le cadre légal et les valeurs que défend la municipalité. Seront exclues les propositions à caractère raciste, sexiste ou faisant l’apologie de la violence, de l’exclusion, etc.

ET APRÈS ?

Le dépouillement des boites à idée et l’analyse des propositions de questions se feront par la municipalité. Une à trois questions seront retenues au regard des critères suivants :

  • compétence de la ville
  • intérêt général des Courneuvien.ne.s et non lucratif
  • urgence pour le commun
  • respect du cadre légal
  • techniquement et budgétairement réalisable
  • action réalisable à court terme

Seront favorisées les questions qui auront pour conséquence d’impacter l’ensemble des habitant.e.s de la ville et non seulement ceux et celles d’un quartier.

L’équipe municipale composée des élu.e.s de la majorité se réunira afin de décider des questions qui seront soumises à référendum. La votation aura lieu du dimanche 16 au samedi 22 octobre 2022.

Vous pouvez proposer votre question directement en ligne ou venir déposer votre formulaire dans une des boites à idées ci-dessous.

MPT Césaria Evora :

Du lundi au vendredi, sauf jeudi matin : 9h-12h30 / 13h30-18h

Pendant les vacances scolaires :

Du lundi au vendredi sauf lundi matin : 10h-12h30 / 13h30-18h

MPT Youri Gagarine :

du lundi au vendredi, sauf jeudi matin : 9h-12h30 et 13h30- 18h

Pendant les vacances scolaires : du lundi au vendredi : 10h-18h (sauf lundi 28 mars matin )

Boutique de quartier 4 routes :

lundi au vendredi 9h30-12h et 13h30-17h

Mecano :

lundi, mercredi, jeudi et vendredi 8h30 11h45 et 13h30- 17h15; samedi 8h30-11h45

MDC James Marson :

du lundi au vendredi 9h 13h et 14h-18h

Hôtel de Ville :

du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

Médiathèque John Lennon :

mardi 15h-19h, mercredi et samedi 10h12h et 14h-18h, vendredi 14h-18h

Médiathèque Aimé Césaire :

Mardi : 14h-20h, Mercredi, vendredi, Samedi: 10h-18h jeudi: 14h 18h , dimanche: 14h-18h

Centre Municipal de Santé :

lundi au vendredi 8h30- 12h et 13h30-17h

Point Info Jeunesse :

Lundi et mercredi: 10h-12h et 14 h-18h

jeudi : 14h-18h

vendredi: 10h-12h et 14h-19h30

Centre Marcel Paul :

du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, fermé le mardi matin.

Les questions du référendum 2021

La Convention citoyenne pour le climat, chargée de faire des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique, a demandé que le déploiement de la 5G (internet à très haut débit) soit interrompu pour étudier les impacts environnementaux. Le gouvernement n’a pas retenu cette proposition.

Les avis sont partagés, pour certain.e.s la 5G, en permettant plus de vitesse et de débit pour internet, favoriserait l’économie, une plus grande connexion et autonomie des objets ; et pour d’autres elle représente un coût avec des forfaits plus chers, la nécessité de changer de téléphone, une consommation d’énergie plus importante pour un gain relatif face à la 4G.
Les conséquences sur la santé sont encore en débat. Le déploiement de la 5G interroge donc la question environnementale, de santé et de sécurité des données.
Les opérateurs de la 5G la déployer ont besoin de transformer leurs antennes actuelles ou d’en installer de nouvelles dans des villes. Que faire alors à La Courneuve ?
A vous de décider !

Si 50 % des Courneuvien.ne.s ne possèdent pas de voiture, les élu.e.s sont interpellés de manière récurrente sur la place de la voiture : stationnement des voitures, vitesses autorisées, envahissement de l’espace public…

Certain.e.s trouvent qu’il n’y a pas assez de places de stationnement et une minorité décide de se soustraire aux règles en occupant des espaces réservés à d’autres usages (trottoirs, espaces de jeux, portes cochères…). D’autres habitant.e.s se plaignent des débordements, considérant que le non-respect des règles rend l’espace public anxiogène et « non-sécurisé », et veulent plus de rigueur pour qu’il soit apaisé. Que faire alors à La Courneuve ?
A vous de décider !

Les règles de circulation des voitures aux abords des écoles interrogent également. Pour des parents d’élève certaines voitures roulent trop vite, d’autres ou les mêmes gênent en s’arrêtant de manière désordonnée devant les portes des écoles au moment de la rentrée. Des demandes de réglementation sont formulées. Que faire alors aux abords de nos écoles ?
A vous de décider !

Dans toute la France, des municipalités imposent aux véhicules une vitesse maximum de 30 km/heure afin d’apporter plus de sécurité, de combattre le bruit et de favoriser les mobilités douces (piétons, les cyclistes,…). Des habitant.e.s trouvent cette mesure trop contraignante. A La Courneuve de nombreuses rues sont déjà en zone 30. Faut-il autoriser plus de zone 30 dans notre ville ? Que Faire alors à La Courneuve ?
A vous de décider !

Les résultats du Référendum courneuvien 2021

Translate »
Back To Top